LE PROJET LU²

Créée en 2013, la compagnie lu² est une jeune compagnie francilienne de danse-théâtre émergente au sein des arts de la rue. Portée par Lucile Rimbert, dont la pratique d’interprète et de chorégraphe dans l’espace public oscille entre danse- théâtre, entresorts, performances et arts du cirque, la compagnie développe des créations dont la danse est le cœur et le moteur d’une collaboration avec d’autres disciplines rassemblées par le désir d’intervenir dans « l’espace public ».

 

Notre identité esthétique²

La compagnie lu² développe une esthétique de danse-théâtre portée par une écriture contextualisée en privilégiant les lieux « non dédiés » à la culture et les formes à jauges réduites dites « entresorts ».

lu² infiltre la société dans sa matérialité directe: faire « de l’art » là où l’on vit.

Ses propositions sont pensées pour des lieux de rencontres «physiques» (voiture, débit de boisson, …) ou accessibles à chacun (radio, internet…) tous rassemblés sous le terme de lieux publics.

 

Notre historique²

En 2015, lu² crée l’entresort La nuit a son existence, lors du festival Préavis de Désordre Urbain (Marseille).
L’accompagnement de cette jeune compagnie au sein du réseau des arts de la rue se développe avec le soutien du Réseau Déambulation sur la diffusion de cet entresort en 2016.

Pour la seconde création En Vie, la compagnie construit des partenariats à l’international en 2016: l’Institut Français de Bénin (Cotonou) et le CDC La Termitière (Ouagadougou). Puis, sur la phase de production de En Vie, lu² bénéficie de soutiens institutionnels et culturels: l’Atelier 231, Le Moulin Fondu, l’Espace Périphérique, la DRAC IDF, la Ville de Paris, le CDN Montreuil ou encore Animakt.

Sur la saison 2016/2017, lu² commence à développer des actions de territoire avec des ateliers de reportages radiophoniques à l’école Etienne d’Orves (Montreuil) et des ateliers avec des travailleur(se)s handicapé(e)s à l’ESAT Moskowa (Paris).

Initiant des écritures artistiques pensées pour et avec le territoire, la compagnie crée en 2017/2018 deux déambulations chorégraphiques: Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler avec la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs (Paris) et Ce qui est tu, avec les familles de l’école des Amandiers (Paris).

Actuellement, lu² évolue dans sa structuration souhaitant – au-delà du développement de son répertoire artistique singulier – être également identifié à terme comme un opérateur culturel croisant les problématiques d’art et de fabrique des territoires.

Depuis mars 2018, lu² bénéficie d’un bureau parisien au sein de l’écosystème de Plateau Urbain, axé sur l’urbanisme transitoire.

 

Pourquoi lu² ?

La compagnie a choisi de se nommer lu² par envie de multiplier nos énergies de façon eponentielle. L’exposant se modifie graphiquement selon le projet artistique. Il s’agit de s’adapter et de se renouveler à chaque fois. La compagnie lu² est une métamorphose équilibrée.

La compagnie lu² aime à travers ses créations poser des actes poétiques, politiques & subjectifs.

projet lu2

Les commentaires sont fermés